Les différentes crèmes et types de cirages

Vos souliers personnalisés méritent toute votre attention et vous êtes décidé à leur donner les meilleurs soins. Pour choisir à coup sûr les produits les mieux adaptés, faisons un gros plan sur les différents types de cirages et de crèmes nécessaires à leur entretien.

La crème pour nourrir, hydrater et protéger

 

La longévité de vos chaussures dépend directement des soins que vous leur prodiguez. Le premier et le plus essentiel d’entre eux concerne l’hydratation et la protection du cuir. Afin de le préserver du dessèchement et le protéger des craquellements, pour prolonger sa souplesse et entretenir sa brillance, il faut « crémer » le cuir.

Il s’agit ici d’utiliser une crème de soin (incolore pour les souliers Altan patinés) dans le but de nourrir le cuir en profondeur. Ce produit s’applique par petits mouvements concentriques à l’aide d’un morceau de coton. À ce stade, l’opération consiste à faire pénétrer la crème en insistant sur la zone des plis d’aisance.

Parmi les maisons réputées, Famaco, Saphir ou Grison, entre autres, proposent des produits particulièrement bien adaptés au cuir de qualité.

Pour un rendu brillant, il suffit de passer la brosse à lustrer en crin de cheval. Avec ce geste, vous éliminerez de surcroit le surplus éventuel de crème.

En faisant un dernier passage avec un bas en nylon, il est possible d’accentuer encore l’éclat de vos souliers.

 

Le cirage pour faire briller

 

Une fois nourris et hydratés, vos souliers en cuir lisses peuvent recevoir, si vous en éprouvez le besoin, une couche de cirage. Destiné à faire briller vos chaussures, le cirage en pâte ou en crème ne soigne pas le cuir. Riche en molécules grasses comme l’huile d’amande, la cire d’abeille ou la cire de carnauba, il se dépose en surface et peut à la longue encrasser le cuir, voire le fragiliser, en particulier au niveau des plis d’aisance.

Pour éviter d’abimer vos souliers, il faut en premier lieu opter pour une pâte à cirer sans silicone comme par exemple les différentes gammes de cirages proposées par Collonil, Famaco, Saphir, Burgol ou Grison. Dans un deuxième temps, il est important d’éviter de surcharger le cuir en alternant avec l’utilisation de produits moins « étouffants ».

Dans le cas des souliers patinés Altan, le cirage reste une étape facultative. Une fois que vous avez procédé au nettoyage et au crémage de vos chaussures, vous pouvez entreprendre de les glacer, si vous souhaitez un effet de brillance plus soutenu. Cette opération peut être exécutée dans notre atelier ou réalisée par vos soins, à l’aide de produits spécialement étudiés pour le glaçage, comme le cirage Amiral Gloss Saphir ou la pâte de l’Abbaye Famaco.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *