Les différents types de semelles

Un soulier de qualité se distingue par le raffinement de sa coupe, la finesse de son cuir, l’élégance de ses teintes. Mais pas seulement… une belle chaussure se reconnait aussi à certains raffinements moins visibles et pourtant essentiels, comme le choix des semelles intérieures et extérieures ainsi que le type de montage.

Chaussures sur mesure avec semelle en ciur
Chaussures sur mesure avec semelle en ciur

Les différents types de semelles extérieures

 

Deux sortes de semelles extérieures équipent nos souliers selon l’usage auquel on les destine : les semelles cuir privilégiées pour les chaussures de ville et les semelles gomme plutôt destinées aux modèles sport ou décontractés.

 

La semelle en cuir

 

Réalisée en cuir de bovin, la semelle en cuir est généralement taillée dans le croupon. Pour assurer une solidité irréprochable, elle bénéficie d’un tannage végétal lent, nécessitant plusieurs mois de traitement. Indéniablement élégante, la semelle en cuir présente de nombreux avantages. On citera pus particulièrement : une adaptation progressive à la forme du pied et une bonne capacité à évacuer la transpiration.

 

La semelle en gomme

 

Fabriquée en caoutchouc naturel, micro cellulaire, polyuréthane, EVA, PVC… la semelle gomme est recherchée pour ses qualités d’adhérence, de légèreté, d’absorption des chocs et d’isolation.

Lisses ou crantées, les semelles gomme sont privilégiées pour les chaussures de marche et les modèles casual comme les Desert boots, les brogues, les sneakers, voire certains mocassins décontractés.

Conçus en cuir ou en gomme, ces deux types de semelles extérieures peuvent être ressemelés sans complications, du moment que le soulier est monté en cousu Goodyear, Blake ou autre.

 

Les différents types de semelles intérieures

 

Pour augmenter le confort de vos souliers, vous souhaitez vous équiper de semelles intérieures. Selon le but recherché, vous pourrez opter pour des semelles amortissant les chocs, isolant du froid, atténuant la transpiration ou la formation d’odeur…

En règle générale, la semelle intérieure se présente en cuir de mouton, d’agneau ou de chèvre, traité par tannage végétal. Taillée principalement dans le collet, la semelle intérieure en cuir garantit une douceur et une finesse parfaitement adaptées au confort du pied.

 

La semelle intérieure peut être montée sur une base :

  • Mousse (latex par exemple), favorisant la respiration du pied et améliorant la stabilité ;
  • Gel, protégeant des chocs et vibrations ;
  • Liège, isolant du froid et de l’humidité.

Parmi l’offre abondante, certaines semelles intérieures se démarquent par leur spécificité. En commençant par les semelles en éponge, adaptées au port des souliers pieds nus, les semelles en laine naturelle, en fibre polaire pour limiter les effets du froid ou montées sur feuille d’aluminium pour protéger du froid ou du chaud.

 

En cas de port de semelles orthopédiques ou de talonnettes, prévoyez de choisir vos souliers dans une demi-pointure, voire une pointure supérieure à votre taille habituelle.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *