Savoir distinguer une chaussure de luxe

Lorsque l’on est à la recherche d’une belle paire de souliers pour homme, l’idéal reste de se tourner vers le domaine du luxe. Finitions, matières et conception font en effet toute la différence et contribueront à faire d’une belle paire de chaussures un véritable atout mode. Mais attention, car le prix est loin d’être le seul critère pour reconnaître une pièce haut de gamme. Voici donc quelques conseils pour savoir distinguer un véritable soulier de luxe pour homme d’un simple produit marketing.

Premier critère : la matière

 

Le cuir utilisé pour concevoir le soulier de luxe est sans aucun doute l’élément le plus déterminant. Une peau de qualité est choisie pour son bel aspect et est dépourvue de veines, cicatrices ou autres marques disgracieuses. Le chausseur sur-mesure choisira en outre les plus belles parties de la pièce de cuir, garantissant ainsi une chaussure à l’aspect parfait, sans aucun défaut.

Dans le même esprit, une peau digne du domaine du luxe doit être pleine fleur, c’est-à-dire non traitée avant utilisation.

 

Les cousus : un critère de solidité

 

La manière dont est cousue la semelle du soulier sur-mesure ou de luxe fait réellement toute la différence quant à sa solidité. 3 types de montages sont retenus.

Tout d’abord le cousu Goodyear. Permettant un ressemelage quasi infini, il s’avère particulièrement résistant, étanche et demande un travail assez long lors de la phase de conception de souliers sur-mesure pour homme.

On retrouve également le cousu Norvégien, le plus complexe. Moins adapté aux chaussures les plus chics, il demande beaucoup de savoir-faire et reste peu utilisé.

Enfin, le cousu le plus répandu dans le domaine de la chaussure de luxe est le cousu Blake. Certes moins résistant que les précédents, il est largement utilisé pour les chaussures élégantes et assure confort et bien-être grâce à la souplesse qu’il confère au soulier classique pour homme.

 

Des finitions soignées

 

Un bottier de luxe, qui conçoit du sur-mesure, travaille dans les règles de l’art, le respect des traditions et de la matière. Les méthodes traditionnelles côtoient cependant des techniques modernes permettant des finitions encore plus précises et soignées. C’est d’ailleurs sur ce point qu’une chaussure de luxe se distingue d’un modèle industriel. Des coutures parfaites, des coupes restreintes à leur minimum, des matériaux choisis avec soin et sans le moindre défaut… reconnaitre un modèle de luxe, c’est avant tout savoir faire la différence sur les détails.

Enfin, choisir ses souliers à Paris serait-il un gage de qualité ? Si les choses ne sont malheureusement pas aussi simples, il faut tout de même savoir que seuls 4 pays mettent suffisamment l’accent sur le savoir-faire pour proposer de véritables chaussures de luxe : le Royaume-Uni, l’Italie, le Japon et bien entendu la France. En tant que capitale de la mode, Paris est sans nul doute, par excellence, la ville pour se procurer des chaussures de luxe ou sur-mesure.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *